Réseau internet à haut débit

Quel modèle pour un réseau télécom performant à Pully ?

L’accès à internet figure aujourd’hui parmi nos besoins élémentaires. Pour la qualité de vie des habitants et l’attractivité économique de la ville, la Municipalité souhaite que Pully dispose d’infrastructures de télécommunication performantes. Depuis 2001, année où le Conseil communal de Pully a choisi de céder le réseau télécom communal à ce qui est devenu aujourd’hui la société upc, la Ville de Pully ne possède ni n’exploite plus de tel réseau. Pully compte aujoud’hui deux réseaux à haut débit sur son territoire : ceux de Swisscom et d’upc, qui, chacun, adaptent et modernisent leur réseau en fonction de l’évolution de la demande. Est-ce le bon modèle ? La question s’est en tout cas posée à plusieurs reprises ces dernières années et continuera de faire l’objet d’une forte attention dans le futur.

Tandis que l’utilisation d’internet connaissait un fort développement au début des années 2000, les infrastructures en mains des opérateurs en place à Pully peinaient à répondre à la croissance exponentielle des besoins en bande passante des usagers. C’est en tout cas la cartographie que dessinaient les nombreuses doléances que la Municipalité recevait de la population au sujet des moyens de télécommunication disponibles à Pully.

La Ville, qui projette de développer encore plus de prestations communales « smart », a cherché par différents moyens à améliorer la situation ces dernières années. Elle a notamment entrepris à plusieurs reprises des discussions avancées avec les principaux acteurs du marché, afin par exemple de co-construire un réseau de fibre optique FFTH (la technologie la plus puissante à ce jour) à Pully.

Le réseau FTTH (en anglais Fiber to the Home signifiant « fibre optique jusqu'au domicile ») fournit un accès à internet à très haut débit, la fibre optique se terminant au domicile de l'abonné. Ce réseau terrestre remplace progressivement nos câbles historiques de téléphone et de télévision. À ce jour, c’est la technologie la plus avancée pour répondre aux besoins croissants des foyers et entreprises.

La dernière fois que ces discussions ont eu lieu, il en est ressorti que l’un des grands opérateurs prévoit des transformations sur ses infrastructures pour implanter un réseau FTTS (Fiber to the Street soit « Fibre jusqu’à la rue »). La Ville entend profiter de cette intervention sur le domaine public pour intégrer la fibre optique FTTH et entreprend alors une étude technique et économique ainsi que des discussions avec l’opérateur pour co-construire le réseau. Mais alors que l’accord est sur le point d’aboutir, ce partenaire opère un revirement stratégique en annonçant renoncer au déploiement systématique de la fibre FFTH en Suisse. La contribution exigée pour poursuivre le câblage en FFTH sur sol pulliéran est trop lourde à assumer pour la Ville, ce qui signe la fin des négociations.

Une amélioration de la performance du réseau a heureusement été constatée ces dernières années, les opérateurs ayant tous modernisé leurs infrastructures. Les solutions proposées actuellement par les opérateurs en place à Pully ne donnent toutefois pas entièrement satisfaction : les raccordements à la fibre optique n’ayant pas été réalisés dans tous les quartiers, certains clients ne peuvent accéder aux offres concurrentielles, accessibles uniquement avec la FTTH. Faute de partenariat satisfaisant, la Ville doit-elle construire et financer seule un réseau FTTH, alors même que deux réseaux télécom sont déjà en place et que la télécommunication sans fil, avec la 5G, gagne toujours en importance ? Les coûts extrêmement élevés (CHF 30 millions) paraissent déraisonnables pour les finances de la Commune. La Ville reste néanmoins attentive aux évolutions des technologies et moyens de télécommunication et poursuit ses réflexions et analyses dans ce domaine.